Recevoir notre lettre d'information
Abonnez-vous
logo gazetophile

Inventions illustres La pile d'Alessandro Volta

Vercingétorix en automobile

Vercingétorix
en automobile

Certes, l'illustre Arverne ou Auvergnat, qui défendit si vaillamment les Gaules contre César triomphant, n'aurait jamais prévu celle-là.

Non, Vercingétorix n'aurait jamais cru, qu'en effigie au moins, il se promènerait en automobile. C'est pourtant ce qui lui arrive. Le sculpteur Bartholdi a fait de lui une superbe statue en bronze qui mesure six mètres de hauteur et ne pèse pas moins de 4000 kilos.

Non, Vercingétorix n'aurait jamais cru, qu'en effigie au moins, il se promènerait en automobile. C'est pourtant ce qui lui arrive. Le sculpteur Bartholdi a fait de lui une superbe statue en bronze qui mesure six mètres de hauteur et ne pèse pas moins de 4000 kilos.

On conçoit que ni la poste ni les chemins de fer n'aient pu accepter un colis pareil, et pourtant il fallait que Vercingétorix ralliât Clermont-Ferrand où il doit, pour l'éternité, brandir sa vaillante épée.
On eut l'excellente idée de s'adresser à la maison de Dion-Bouton pour qui ce transport cyclopéen ne fut qu'un jeu.
Vercingétorix fut solidement amarré sur un chariot assez robuste pour le porter er, chauffe la machine ! s'en alla d'abord à travers Paris, au Grand Palais.
Après qu'il y aura fait une station de quelques jours, il partira pour sa garnison, parcourant ainsi une bonne partie de la France.
Son voyage durera une quinzaine de jours environ ; on aurait pu aller bien plus vite, mais, en somme, il n'est pas pressé.
Vous conviendrez que son voyage original méritait d'être fixé par la gravure dans la mémoire des peuples.

 

Inventions illustres
La pile de Volta

De toutes les inventions modernes, la pile voltaïque est sans contredit la plus féconde, car elle est d'une application presque universelle. C'est le plus merveilleux instrument que la physique possède. Il fut le point de départ des plus belles créations de la science et de l'industrie moderne. Lumière, chaleur, force motrice, effets physiologiques, la pile électrique réunit tous ces moyens d'action à la fois. Grâce à l'appareil de Volta, l'électricité, cette formidable puissance, est mise au service de l'homme. Elle se transporte à toutes les distances, traverse les mers, gravit les montagnes. Il peut en un clin d'œil la mettre en mouvement ou suspendre son action ; elle porte nos dépêches, actionne de puissantes machines qui accomplissent nos travaux mécaniques ; elle donne à nos villes un brillant éclairage, est entre les mains de nos chimistes un moyen infaillible, aussi bien d'analyse que de synthèse, pour nos médecins un agent thérapeutique. Dans le domaine de l'art, c'est l'origine de la galvanoplastie.

C'est en 1800 qu'un physicien de Côme, Alexandre Volta, découvrit l'appareil auquel il a attaché son nom.
Le renom du physicien était venu jusqu'en France, et Bonaparte, alors premier consul, manifestait le plus grand intérêt pour ses travaux. Il l'appela à Paris.

Notre sujet de dessin représente la séance mémorable décrite par un témoin oculaire, M. Robertson. Les membres de l'Institut, qui siégeaient alors provisoirement dans une salle du Louvre, assistaient debout et découverts aux expériences de Volta. Le premier consul, se rendant compte de la révolution qu'une semblable découverte allait amener dans le monde moderne, écoutait en silence. La décharge du coup de pistolet de Volta le fit sortir de ses préoccupations et il manifesta hautement son admiration. Il proposa de faire frapper une médaille d'or en commémoration de cette grande journée.

La pile d'Alessandro Volta, Inventions illustres

Supplément illustré du Petit Journal
N° 579 - 22 décembre 1901

 (35)