Recevoir notre lettre d'information
Abonnez-vous
logo gazetophile

Colleuse d'affiche à Paris

Colleuse d'affiche à Paris

La première
colleuse d'affiches à Paris

Un nouveau débouché s'ouvre aux activités féminines. Paris a maintenant une colleuse d'affiches ; Et à ce propos, nous avons cru opportun de passer en revue, dans notre « Variété », les conquêtes accomplies depuis quelques années par le travail féminin. Nos lectrices pourront ainsi constater que dans l'ancien monde, pas plus que dans le nouveau, leur sexe ne reste pas inactif.

La colleuse d'affiche parisienne est représentée à l'instant où elle vient de placarder la superbe affiche annonçant le nouveau feuilleton du Petit Journal : Fille d'Alsace, par Pierre Decourcelle.

Cette nouvelle œuvre de l'illustre auteur des Deux Gosses surpasse encore en intérêt tragique et en émouvantes beautés les chefs-d'œuvre les plus populaires du maître romancier.

A l'occasion de sa publication, le Petit Journal organise un grand concours sensationnel : 300.000 francs de prix; 5.000 francs de rentes viagères. Ce concours, instructif et facile pour tous, s'annonce comme un succès sans précédent.

 

Supplices chinois à Kharbin

Des condamnés sont pendus par les pouces et battus à coups de barres de fer.

On porte en Chine, de graves accusations contre le tribunal russo-chinois de Kharbin, qui applique fréquemment d'odieuse tortures à ceux qu'il condamne.

Des chinois ont été suspendus par les pouces et battus à coup de barres de fer.
on rapporte le cas d'un Chinois qui, pour avoir volé du poisson, fut battu sur l'ordre du juge et expira après trois heures d'une épouvantable agonie.

On proteste, en outre, parce que les juges et les officiers assistent souvent à ces tortures, en prenant leur thé et en plaisantant cyniquement sur ces spectacles barbares.
L'influence européenne ne devrait-elle pas plutôt, partout où elle prédomine en Chine, s'attaquer à combattre ces mœurs abominables et abolir ces ignobles tortures ?

Supplices chinois à Kharbin

Supplément illustré du Petit Journal
N° 934 - 11 octobre 1908

 (28)